Notre site utilise des cookies. En continuant, nous supposons que vous êtes d'accord avec l'utilisation de ces cookies, comme détaillée dans notre politique de Cookie et vie privée.

L'exploitation agricole

Notre entreprise se construit toujours sur les bases d'une exploitation agricole. Ce qui était autrefois une petite exploitation agricole mixte avec vaches laitières, porcs et volailles s'est par la suite tournée de plus en plus vers une entreprise de travaux agricoles spécialisée. En avril 2014, la production laitière a finalement été arrêtée ainsi que toutes les activités d'élevage.

 

Cultures

Sur nos surfaces, nous cultivons principalement des céréales, c'est-à-dire blé, orge, le triticale et le seigle. Nous produisons également du colza, des pommes de terre, des betteraves et du maïs ensilage.

Après récolte, les céréales et le colza sont conservés dans notre propre entrepôt et sont commercialisés par la société VERSIS.

Les pommes de terre que nous cultivons sont en partie destinées à la multiplication. Cette production est livrée à la coopérative de plants de pomme de terre "Synplants" à Clervaux ou Eselborn. Nous produisons également des pommes de terre de consommation, qui servent à la fabrication de vraies frites luxembourgeoises.

Les betteraves et le maïs ensilage sont pour ainsi dire cultivés "sur commande". Nous nous occupons de l'ensemble des travaux et prenons le risque entrepreneurial. Le produit fini est livré à domicile chez le client à un prix calculé d'avance. Le calcul est basé sur le poids, de sorte que le client ne prend aucun risque. Cette offre est particulièrement intéressante pour les exploitations manquant de surfaces ou qui ne veulent pas faire de cultures.

Pour promouvoir la biodiversité, nous semons des bandes fleuries autour de la plupart de nos surfaces agricoles à partir de la saison 2016-2017. Cette bordure qui peut atteindre 9 m de large est ensemencée avec un mélange de fleurs spéciales, pluriannuelles. Nous n'utilisons ni engrais ni produits phytosanitaires sur ces bordures.

Parallèlement à ces surfaces agricoles, nous exploitons de même 15 hectares de prairies permanentes. Ces surfaces sont fauchées deux fois par an pour produire du foin.

 

Techniques culturales

Nous cultivons si possible nos surfaces sans labour avec des techniques culturales simplifiées. Ce procédé présente de nombreux avantages. La couverture du champ autant que possible toute l'année par des plantes cultivées, des résidus de récolte ou des cultures dérobées, protège le sol de l'évaporation de l'eau et du dessèchement. La matière organique répandue en surface est en outre une source de nutriments pour la pédofaune, qui favorise surtout la formation d'un système de pores grossiers. Les plantes utilisent le système de pores et le labour des lombrics pour pousser en profondeur. La couche de mulch offre de plus l'avantage d'étouffer les adventices et de protéger le sol de l'érosion. Nous labourons cependant encore sur les terrains à forte pente et avant les cultures sarclées comme le maïs ou la betterave. Cette technique permet de remonter la terre et faire une "table rase" avant le semis, afin de favoriser le réchauffement du lit de semences.

Depuis quelques années nous utilisons des tracteurs avec guidage par GPS pour le travail au champ. Il est ainsi possible d'éviter les chevauchements et d'économiser engrais et produits phytosanitaires.

 

Administration

Depuis plusieurs années nous gérons un fichier de parcelles où nous consignons l'ensemble des travaux qui y sont pratiqués. Les résultats des échantillons de sol y sont également consignés. L'analyse régulière du sol nous permet d'apporter un engrais en fonction des besoins de nos cultures.

 

Fertilisation

Comme nous ne disposons pas de nos propres effluents d'élevage, nous récupérons le lisier excédentaire des exploitations environnantes. Pour utiliser le lisier de la manière la plus efficace possible, nous le répandons au sol avec la technique la plus moderne ou nous l'y incorporons directement. Ces techniques permettent d'éviter dans une très large mesure les pertes d'ammoniac et les mauvaises odeurs.

 

Sylviculture

Tout autour de notre site, nous disposons de nombreuses surfaces boisées. Les peuplements se composent en partie d'épicéas, de sapins de Douglas, de frênes, de hêtres et de chênes. Pendant que nous assurons nous-mêmes la plupart des travaux d'entretien ou d'éclaircissage sur nos peuplements, nous sous-traitons habituellement les travaux de récolte à des spécialistes. Sur les lieux sensibles, nous utilisons des chevaux de débardage pour récupérer le bois, afin de protéger les sols.

Les surfaces déboisées sont toujours replantées et entretenues. 

Le petit bois, difficile à commercialiser, est transformé par nos soins en plaquettes, pour chauffer nos bâtiments.